Pôle ressources national sport et handicaps

Le handicap moteur

pictogramme du handicap moteur

Le handicap moteur est la conséquence d’une atteinte de la motricité par perte de substance ou altération d’une structure ou fonctionanatomique et physiologique responsable du mouvement. Sont concernés, le système nerveux central (cerveau et moelle épinière), le système nerveux périphérique (nerfs périphériques), les liaisons neuromusculaires, les muscles, les os ou les articulations. Ces atteintes peuvent être d’origine congénitale comme les troubles apparaissant pendant la grossesse ou acquises à la suite d’un traumatisme, d’une maladie brutale ou
chronique.

Cette déficience motrice entraîne une réduction de la motricité globale de la personne, se traduisant par une atteinte totale ou partiellede sa mobilité et notamment sa capacité à se déplacer, à maintenir une posture et à agir. Elle peut parfois engendrer des altérations de la communication et de l‘expression sans pour autant affecter les capacités intellectuelles.

Caractéristiques générales

La personne ayant une déficience motrice est limitée dans l’exécution de certains mouvements, gestes ou activités. Ces limitations fonctionnelles peuvent être liées à une paralysie, à des rétractions ou ablations musculaires, osseuses ou articulaires, ou encore à un manque de force musculaire. Elles se traduisent également par une lenteur dans la réalisation des mouvements et s’accompagnent souvent d’une absence de coordination, de tremblements ou d’imprécisions des membres sollicités.

Dans certaines hypothèses, la personne en situation de handicap moteur pourra également rencontrer des limitations cognitives se traduisant par des altérations de la communication et de l‘expression. Ces troubles du langage et de la parole prennent la forme d’une perturbation durable et significative de la structuration du
langage parlé, malgré l’absence de handicap auditif ou intellectuel perturbant la communication orale.

Certaines limitations des capacités sensorielles de la personne en situation de handicap moteur peuvent se manifester par des difficultés de représentation de son corps dans l’espace (notamment pour les personnes amputées) et de perception des écarts de température, des pressions ou des sensations cutanées. De même, les atteintes du système nerveux et les déficits de contractions musculaires peuvent être à l’origine de problèmes de régulation de la température corporelle et de la pression artérielle. Ces limitations augmentent le risque de blessures (brûlures, coupures) ou d’escarres (nécrose des tissus) et doivent faire l’objet d’une attention particulière.

Chaque handicap moteur implique donc différents niveaux de difficultés physiques rencontrées dont les conséquences varient d’une personne à l’autre. Qu’il soit permanent ou temporaire, un handicap moteur aura une incidence sur le mode d’accès de la personne aux sites de pratique.

conseils pratique : Informer sur l'accessibilité des site et des lieux de pratique; être à l'écoute; compléter la communication verbale, parfois difficile, avec de l'écrit ; anticiper et adapter les pratiques sportives en fonction des capacités du sportif; être innovant et se servir de matériel adapté (existant ou à créer); être attentif aux éventuelles blessures

 

logo cpsf, pour accéder au site dédié, cliquez ici Accéder au site du CNDS
 

 

 

 

 

Handiguide des sports

Handiguide Banners 300x250 V6
  

Lettre info du PRNSH

 Lettre info du PRNSH

 

Nos coordonnées

Pôle Ressources National Sport et Handicaps
CREPS Centre Val de Loire
48 avenue du Maréchal Juin
18000 BOURGES
Tél. : 02.48.48.06.15
Fax : 02.48.48.06.06
E-mail : contact@prn-sporthandicaps.fr

Suivez nous sur twitter en cliquant ici  retrouvez nous sur twitter en cliquant ici

 Mentions légales     

logo ministère des sports  logo PRNSH   Logo CREPS Centre Val de Loire